Cognat, en partie ménagé contre l’AS Rome, a cette fois-ci débuté le match.
Crédit photo : Servette FC

Servette mate sa bête noire

Près de 900 jours après sa dernière victoire contre le FC Lugano, les Grenat emportent le premier duel de la saison contre les Tessinois. L’adaptation du schéma tactique par le coach commence à faire ses preuves.

Dans un Cornaredo ne comptant plus qu’une seule de ses tribunes originales, son nouvel écrin étant attendu pour 2026, les grands rivaux du dernier exercice s’affrontaient pour la première fois de la saison. Avec un match européeen joué trois jours plus tôt, les deux entraîneurs ont dû procéder à plusieurs changements. Côté genevois, ce sont Mall, Douline, Bolla et Cognat qui débutent le match, Frick, Ondoua, Kutesa et Bedia restant sur le banc au coup d’envoi. Une configuration qui laisse deviner un 4-5-1 dans lequel Stevanovic occupe un rôle de soutien à Crivelli, mais dans lequel les milieux à vocation plus offensive dézonent régulièrement pour tenter d’infiltrer les lignes tessinoises, tandis que Douline est fermement installé dans un rôle de milieu défensif.

Une stratégie qui se révèle payante. Dans une rencontre assez fermée – une habitude pour les affrontements avec l’effectif de Croci-Torti – ce sont les Genevois qui se montrent les plus tranchants, se procurant plusieurs occasions dangereuses. Dès la première minute, c’est Mazikou qui tente sa chance et rate le cadre. À la 30ème minute, dans un angle très fermé, Antunes heurte l’équerre gauche de Saipi. Hormis une tentative de Steffen, les Tessinois peinent à menacer les cages de Mall. Et à la 38ème, sur un centre de Bolla dévié par Antunes, Crivelli se retrouve seul face au gardien adverse et ouvre le score, pour sa troisième réussite de la saison. Et pour la première fois en championnat depuis le match du 12 août contre Saint-Gall, les hommes de Weiler rejoignent les vestiaires avec l’avantage du score.

Une nouvelle tactique gagnante

Contre une équipe qui défend bien, il était capital d’ouvrir le score. Servette sera plus proche d’inscrire le 2-0 que de concéder l’égalisation, mais conserve l’essentiel et repart du Tessin avec les trois points de la victoire !

La seconde mi-temps débute avec un rythme offensif plus soutenu, mais si les Luganais sont contraints de tenter des frappes depuis l’extérieur de la surface, les Genevois se montrent à nouveau plus tranchants, à l’image de Bolla, dont la frappe puissante de la 58ème minute est arrêtée par la… mâchoire d’Amir Saipi. Le portier adverse doit donc être remplacé par… Steven Deana, autrefois membre de l’effectif servettien, qui joue donc face à son ancien club ses premières minutes en Super League depuis 2014, lorsqu’il évoluait au FC Sion.

Les offensives genevoises ne s’arrêteront pas là, mais seront infructueuses (Stevanovic à la 62ème puis Tsunemoto à la 79ème). Les dernières minutes appartiendront aux locaux, qui vont assiéger la surface grenat à la recherche d’une ouverture, sous la houlette notamment des très bons Steffen et Espinoza. Dans les derniers instants du match, on retient notre souffle lorsqu’une astucieuse combinaison de passes permet au ballon d’arriver dans les pieds de Babic à l’orée des 6 mètres (97ème minute), mais Joël Mall s’interposera avec autorité pour conserver son deuxième blanchissage de la saison. Après une défaite logique à Rome, Servette confirme la bonne performance livrée quelques jours plus tôt face à Lausanne, montre clairement une amélioration en phase défensive, et René Weiler semble avoir trouvé les bons ajustements pour renforcer l’efficacité offensive. Le prochain test aura lieu après la trêve internationale, au Parc Saint-Jacques, contre un FC Bâle en pleine crise.

Crivelli est félicité par Vouilloz après le seul but de la rencontre.
Crédit photo : Servette FC

Homme du match

Le Japonais Keigo Tsunemoto, revenu en pleine forme après sa blessure contre le FC Zurich, a marqué la rencontre de tout son enthousiasme. Dans une rencontre où Stevanovic a pris un rôle bien plus axial, l’aile droite genevoise n’a pourtant pas baissé en intensité grâce aux efforts de Tsunemoto, puis de Bolla, lorsque le Japonais est allé remplacer Mazikou sur le flanc gauche. Il emporte ainsi le titre d’homme de ce match, même si la rédaction de Lucarne Grenat salue la performance de Joël Mall, très confiant dans sa surface, et qui a sauvé les trois points en fin de rencontre sur un arrêt décisif. Merci et bravo Keigo !

Le moment insolite

Le Cornaredo est l’un des seuls endroits où le stade de remplacement est meilleur que l’ancien ! Certes, la poussiéreuse tribune principale perdure pour l’instant, alors qu’un terrain vague jonché de débris de chantier lui fait face, mais les tribunes provisoires nord et sud sont bien plus dignes d’un vainqueur de la coupe de Suisse que les parcages anecdotiques qui les ont précédés. Si on se réjouit de voir à quoi ressemblera le futur écrin du FC Lugano, on espère – et nos tympans avec nous – que le volume des hauts-parleurs sera adapté lorsque le speaker hurle dans le micro…

La citation du jour

« La saison est définitivement lancée. Sur la première partie du championnat on avait un peu moins de réussite, on aurait pris un but, concédé l’égalité, voire perdu ce genre de matchs. Aujourd’hui la tendance s’est inversée, elle est de notre côté, et on l’a mérité car on travaille chaque semaine pour avoir de meilleurs résultats. »

Nicolas Vouilloz

L’interview

La réaction de Nicolas Vouilloz

Propos recueillis par Mathéo Salgado

La réaction de Joël Mall

Propos recueillis par Timothée Mortgé

Les chiffres de la rencontre

les blanchissages désormais réussis par la défense genevoise, à chaque fois avec Mall dans les cages.

les nouveaux titulaires (Mall, Douline, Bolla, Cognat) depuis la rencontre de jeudi soir contre l’AS Rome.

le nombre de jours depuis la dernière victoire de Servette contre Lugano au Cornaredo, en avril 2021 !

ce n’est pas le public (3’523) mais le nombre de jours qui séparent la dernière victoire contre Lugano à la Praille (en 2015) du prochain affrontement en décembre…

Article rédigé par Diego Esteban

Publié le 9 octobre 2023 à 19h20

Article rédigé par
Diego Esteban

Publié le 9 octobre 2023 à 19h20

Les derniers articles

Les Servettiennes obtiennent leur premier doublé !

Les Servettiennes obtiennent leur premier doublé !

Sandrine Mauron a décoché la première frappe cadrée avant d'ouvrir le score.Crédit photo : Lucarne Grenat @Mathéo SalgadoLes Servettiennes obtiennent leur premier doublé ! En triomphant 3-1 du FC Zurich Frauen, le Servette FC Chênois Féminin obtient à Thoune le...

Brigante : « Il faut que le niveau global de la ligue monte »

Brigante : « Il faut que le niveau global de la ligue monte »

Troisième président du club cette saison, Yoann Brigante a pris ses fonctions en janvier 2024Crédit photo : Lucarne Grenat @Mathéo SalgadoBrigante : « Il faut que le niveau global de la ligue monte » Yoann Brigante est Président du Servette FC Chênois Féminin (SFCCF)....