Les Grenat laissent exploser leur joie, ils mènent enfin au score à la 89ème minute.
Crédit photo : Lucarne Grenat @Nino Hassanein

Servette FC, c’est magique !

À domicile, les Grenat renversent Lugano et remportent 3 points dans un match complètement fou.

Le match fut compliqué, avec une formation du FC Lugano bloquant le jeu suite à une ouverture du score rapide contre le cours du match. Dès la 11ème minute, Hadj Mahmoud marque le premier but sur une passe de Bislimi. Alors que le score balance en faveur des visiteurs, les servettiens dominent mais ne parviennent pas à se montrer dangereux. Mais tout change après le retour des vestiaires, précisément à la 75ème minute : alors qu’Antunes et les siens partent en contre-attaque, Anto Grgic, auteur d’un tacle dévastateur, prend un carton rouge plus que logique et laisse son équipe à 10 pour le dernier quart d’heure. 8 minutes plus tard, Kutesa offre un centre parfait à Stevanovic ; le Bosnien place une tête qui laisse Saipi sur place et égalise pour les Genevois ! C’est tout le stade qui est libéré, mais pas au bout de ses surprises, puisque – dans une ambiance de feu – Guillemenot obtient le penalty à la 89ème minute ! Bolla se lance et donne l’avantage à tout un peuple, seulement 5 minutes avant le coup de sifflet final. Une victoire folle qui laisse Servette à la deuxième place du classement de CSSL à 5 points du troisième, le FC Zurich. Pour rappel, la dernière victoire à domicile en SL face au FC Lugano date du 3 mars 2002, avant la naissance de l’auteur de cet article, quand Servette évoluait aux Charmilles, et que Sion, Lausanne, et Lugano furent relégués à l’issue de la saison…

Notes des joueurs

Retrouvez ci-dessous nos évaoluations des performances individuelles

Mall (8): assez peu sollicité dans la rencontre, le portier grenat a été solide dans ses interventions aériennes et a su rassurer l’équipe dans les temps forts adverses.

Tsunemoto (6,5): pas dans son meilleur jour, le Japonais a livré un match intéressant tout de même notamment sur le plan offensif. Habitué a proposer des performances plus que parfaites, la prestation globale sur cette rencontre reste très bonne.

Rouiller (7): comme à son habitude, le défenseur central a rendu une bonne prestation. Titulaire indiscutable, il a encore prouvé son statut cet après-midi, dans un match sans bavures, avec de bonnes montées offensives à noter également.

Bronn (7,5): premier match sous le maillot grenat pour la dernière recrue, qui a offert une performance rassurante. Quelques manques d’automatismes présents en début de match, mais en continuant comme ça il prouvera que le club peut compter sur son talent dans la charnière défensive.

Mazikou (7,5): proposant de bonnes combinaisons sur son coté avec Kutesa, Mazikou offre un apport offensif supplémentaire et de taille dans le match. Quelques manques de justesse technique par moment sur le plan défensif, mais la prestation générale est bonne.

Stevanovic (9): auteur de l’égalisation en fin de seconde période, il aura multiplié centres et offensives. Un très bon match du Bosnien, grand artisan de cette victoire renversante.

Cognat (6,5): élement-clé de la formation genevoise, Cognat débute malheureusement l’action de l’ouverture du score adverse avec une perte de balle proche de la surface grenat. La suite du match est bonne, comme à son habitude, même s’il est capable d’en faire plus.

Ondoua (7): très belle prestation du numéro 5 genevois, bien présent sur son milieu de terrain : récupération, conservation, un match maîtrisé.

Kutesa (7,5): magicien du ballon, sa technique a encore parlé, il a déstabilisé ses adversaires en combinant parfaitement avec son coéquipier de couloir, Bradley Mazikou. Auteur d’une passe décisive sublime pour Stevanovic, il signe encore un match dans lequel sa présence a été déterminante pour l’équipe.

Antunes (6,5): malgré un certain gâchis dans les passes, la prestation du numéro 10 reste correcte. Il subit la faute du carton rouge suite à une accélération qui aura fait des ravages dans l’équipe adverse.

Guillemenot (6): il obtient le penalty en fin de match pour permettre aux Grenat de prendre l’avantage, mais manque globalement de tranchant ainsi que de décision dans cette partie. En étant un peu plus dangereux son match pourrait être bien meilleur.

Weiler (7): auteur de deux changements, Weiler aura su motiver son équipe pour une seconde période palpitante et remporter la rencontre.

 

Remplaçants: 

Bolla (7) : bonne entrée de l’international hongrois avec un apport offensif non négligeable, il marque le penalty de la victoire, entrée réussie.

Magnin (N/A) : entré pour 3 minutes de jeu, difficile de noter un Théo Magnin appliqué dans son bout de match.

Homme du match

Miroslav Stevanovic, l’homme de l’égalisation a complètement relancé le match, avec peu de déchet dans son jeu il aura su déstabiliser la défense adverse durant 90 minutes avec un bon nombre d’offensives et de centres. C’est donc lui que l’équipe Lucarne Grenat décide de nommer homme du match.

Crédit photo : Lucarne Grenat @Nino Hassanein

Le moment insolite

En fin de match, Lugano voulait absolument marquer son 2ème but, au point de faire monter Saipi, le gardien, sur corner. Les Servettiens ayant récupéré le ballon, il ne restait plus qu’à frapper dans le but vide, mais Guillemenot a préféré délivrer une passe décisive à Kutesa…hors jeu ! Coup de théatre au Stade de Genève avec ce qui aurait pu être le but du 3-1.

Crédit photo : Lucarne Grenat @Nino Hassanein

La citation du jour

« Deux matchs très intéressants qui nous attendent, il y a tout à faire à Razgrad et il faudra être à 200% à Berne. »

Steve Rouiller

L’interview

La réaction de Steve Rouiller

Propos recueillis par Mathéo Salgado

Les chiffres de la rencontre

Le nombre de défaites cette saison contre le FC Lugano. Une habitude qu’on se réjouit de voir perdurer.

Le nombre de points séparant Servette des tenants du titre Young Boys, leur prochain adversaire en championnat pour une véritable rencontre à six points.

La minute où tout a changé. Au début de l’action, alors que les Tessinois mènent 0-1, Celar envoie une tête sur la barre. Juste après, Grgic est expulsé et les Genevois reviennent dans le match.

Le nombre de jours depuis la dernière victoire du SFC contre Lugano à domicile dans l’élite. Le 3 mars 2002, les Grenat s’imposaient 1-0 aux Charmilles sur un but de Londono.

Article rédigé par Mathéo Salgado

Publié le 19 février 2024 à 21h15

Article rédigé par
Mathéo Salgado

Publié le 19 février 2024 à 21h15

Les derniers articles

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Le 11 de départ du match contre le FC Zürich Frauen avec la 2ème titularisation de Onyinyechi Zogg.Crédit photo : @Santhosh MuraleedharanLes Zürichoises mettent fin à l'invicibilité des Servettiennes Toutes les conditions étaient réunies samedi 13 avril, pour que les...

Servette n’y arrive toujours pas

Servette n’y arrive toujours pas

Alexis Antunes au moment d'affronter un joueur zurichoisCrédit photo : Lucarne Grenat @Nino HassaneinServette n’y arrive toujours pas A la suite de cette défaite 0-1 face à Zurich, Servette n’a toujours pas gagné un seul match depuis la reprise. 4 matchs de suite sans...