La célébration servettienne sur le but de Paula Serrano.
Crédit photo : @Santhosh Muraleedharan

Servette Chênois se qualifie en demi-finale de Coupe de Suisse

À la Fontenette, les Servettiennes sont venues à bout de St-Gall sur le score de 2-1 dans un remake de la finale 2023 qui a tenu toutes ses promesses.

À la 3ème minute de jeu, les attaquantes st-galloises sont aux avant-postes soutenant un pressing haut sur le terrain. Elles attendent la remise en jeu d’Ines Pereira, la gardienne grenat. Ce sera sûrement un dégagement pour éviter tout danger ou une passe vers ses défenseures centrales bien écartées. Pourtant, la gardienne opte pour une toute petite passe vers Maéva Clémaron qui se trouve à ses côtés. Une stratégie risquée, les attaquantes st-galloises à l’affut s’élancent, une perte de balle servettienne dans cette zone serait certainement fatale. Mais Clémaron se met à slalomer. De sa dextérité, elle élimine une, deux, trois joueuses adverses, libérant de l’espace à foison, avant de lâcher sa balle pour Paula Serrano dans la profondeur. En quelques secondes, le pressing st-gallois est percé.

L’offensive grenat qui s’ensuit ne donnera rien, mais cela n’empêchera pas l’opération de se répéter à plusieurs reprises, illustrant à merveille le plan de jeu genevois. En effet, face à la pression et la physicalité du jeu, les Servettiennes ont souvent fait la différence par leur qualités techniques. Le spectacle était donc au rendez-vous, tout comme les buts.

Le premier, justement, arrive à la 14ème minute. Laura Tufo récupère le ballon mi-terrain dans les pieds de Franziska Gaus avant de servir Maéva Clémaron. Celle-ci porte le ballon jusqu’au bord des seize mètres pour la céder à Paula Serrano sur sa gauche. L’Espagnole décoche sa frappe, le ballon s’envole et va se loger en pleine lucarne adverse. Les Genevoises peuvent célébrer, Servette Chênois a pris l’avantage.

Mais, il peut être très vite écourté. À peine une minute plus tard, Laura Tufo déséquilibrée, laisse échapper la balle. Karine Bernet, la capitaine adverse en profite pour servir Yael Aeberhard qui, d’une talonnade, trouve Géraldine Ess dans sa course. Cette dernière se retrouve en face à face avec la portière grenat mais son tir, un poil trop croisé, ne fait que frôler le montant droit.

Les Brodeuses auront une autre opportunité à la 20ème minute. Le une-deux entre Eva Bachmann et Yael Aeberhard permet de s’insérer dans le flanc gauche servettien. Heureusement, le centre en forme de banane en direction de l’ailière droite, Chantal Wyser, est devancé de peu par Daïna Bourma.

C’est bien de l’autre côté que les occasions finiront par faire mouche à la 27ème minute. Bien pressée par Serrano, Nadine Böhi, rate complètement son dégagement qui atterrit aux pieds de Clémaron. La milieu grenat peut alors servir Sandrine Mauron, dans une position similaire à Paula Serrano sur le premier but, qui peut alors expédier une frappe que la portière st-galloise ne pourra pas arrêter. Le SFCCF prend ainsi sa deuxième longueur d’avance, mais les joueuses ne s’en contenteront pas. Dix minutes plus tard, la défense adverse, mise en difficulté par le pressing genevois, perd un nouveau ballon dans son dernier tiers. Maéva Clémaron, de nouveau à la récupération, trouve Sandrine Mauron dans la même zone qui peut envoyer un nouveau missile en direction du but des vertes. Cette fois-ci, la balle rebondit sur la latte avant de s’écraser sur la ligne de but et de ressortir. Les occasions ne manquent pas, mais un troisième but n’arrivera pas avant que l’arbitre renvoie les joueuses aux vestiaires.

Un nouveau souffle coté st-gallois pour maintenir le suspense jusqu’au bout

Les Genevoises subissent un peu plus en deuxième mi-temps sans pour autant laisser filer le match.

Les Brodeuses reviennent pour cette deuxième partie de rencontre bien décidées à tout tenter pour recoller au score. Cela se voit dès les premières secondes quand une frappe de Geraldine Ess force une claquette monumentale d’Ines Pereira pour éviter un retour au score. Mais l’échéance ne sera que repoussée de quelques minutes. À la 48ème, Ess est de nouveau là pour lancer Bachmann côté gauche. Celle-ci tente de tromper Pereira à l’aide d’un tir croisé. La portière se couche bien sur le ballon, puis le laisse s’échapper. Une aubaine pour Géraldine Ess pour l’envoyer dans les filets.

Le match est relancé et Ess ne passera pas loin de l’égalisation. Moins de 10 minutes plus tard, sa frappe des 25 mètres heurte le poteau servettien avant de ressortir. Elle essaye de nouveau à la 60ème, d’une passe en profondeur en direction de Wyser, seule face à Pereira. Heureusement c’est la deuxième qui devance la première.

Les offensives se forment aussi coté Grenat. Chacune à leur tour, Imane Saoud, Joana Marchao, Paula Serrano et Sandrine Mauron tenteront leur chance mais sans succès.

Les dernières occasions dangereuses des St-Galloises ont lieu à la 80ème. D’abord le tir lointain de Karine Bernet touche la latte. Ensuite, Fabienne Dörig s’infiltre sur le flanc droit et trouve un passe pour Aeberhard entre deux joueuses genevoises. La jeune St-Galloise parvient à son tour à se défaire d’Ana Jelencic avant de frapper, mais manque de précision. Le score restera donc scellé jusqu’aux trois coups de sifflet libérateurs.

Servette Chênois se hisse en demi-finale de Coupe de Suisse en écartant les finalistes de l’édition 2023. Au prochain tour, les Genevoises devront affronter Lucerne, Bâle ou YB avant d’espérer aller chercher leur deuxième coupe d’affilée.

La frappe de Sandrine Mauron qui signe le deuxième but genevois.
Crédit photo : @Santhosh Muraleedharan

Femme du match

Véritable aspirateur de ballon, Maéva Clémaron s’est révélée essentielle dans la récupération servettienne. Impériale au milieu de terrain, son habilité technique doublée par sa vision du jeu lui ont permis de faire la différence aussi bien dans les phases de relance qu’au cœur de l’offensive. Ses courses au milieu de trois joueuses adverses dont elle ressortait systématiquement la balle collée au pied resteront sans doutes dans les annales. Mais, ses performances se sont aussi traduites sur la feuille de match puisqu’elle signe les deux passes décisives grenat de la rencontre. À ses côté, l’équipe de Lucarne Grenat a également tenu à saluer la performance de Laura Tufo, épatante dans une position plus haute que d’habitude qui lui est allée à merveille.

La citation du jour

« Avec le nouveau staff, on a un nouveau système. On aimerait avoir une autre identité et je crois que ça se voit. »   

Sandrine Mauron

L’interview

La réaction de Sandrine Mauron

Propos recueillis par Alik Garibian

La réaction de Laura Tufo

Propos recueillis par Alik Garibian

Les chiffres de la rencontre

Le but de Sandrine Mauron marque le 15ème but grenat marqué en Coupe de Suisse cette saison. Le SFCCF en avait marqué 9 contre Lausanne-Sport puis 4 contre Schlieren.

Paula Serrano s’est offert son 6ème but de la saison toutes compétitions confondues. Celle qui avait l’habitude d’évoluer au milieu de terrain, se montre diablement efficace dans son nouveau rôle d’avant-centre.

5ème but de Sandrine Mauron cette saison toutes compétitions confondues. Celle qui avait marqué le seul but grenat la semaine dernière contre Rapperswil a de nouveau fait mouche, confirmant sa superbe forme du moment.

Plus que 2 matchs à gagner pour soulever la Coupe. Mais les adversaires encore en lice sont ceux qui ont donné le plus de fil à retordre au Servettiennes cette saison. En effet, YB, Bâle et Lucerne ont chacun arraché un point lors de leur confrontation avec les Grenat en championnat. Lucerne l’a même fait à deux reprises. Malgré l’élimination précoce du FC Zürich (1er du championnat) et de St-Gall, la compétition est encore loin d’être actée.

Article rédigé par Alik Garibian

Publié le 18.02.2024 à 19h30

Article rédigé par
Alik Garibian

Publié le 18.02.2024 à 19h30

Les derniers articles

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Le 11 de départ du match contre le FC Zürich Frauen avec la 2ème titularisation de Onyinyechi Zogg.Crédit photo : @Santhosh MuraleedharanLes Zürichoises mettent fin à l'invicibilité des Servettiennes Toutes les conditions étaient réunies samedi 13 avril, pour que les...

Servette n’y arrive toujours pas

Servette n’y arrive toujours pas

Alexis Antunes au moment d'affronter un joueur zurichoisCrédit photo : Lucarne Grenat @Nino HassaneinServette n’y arrive toujours pas A la suite de cette défaite 0-1 face à Zurich, Servette n’a toujours pas gagné un seul match depuis la reprise. 4 matchs de suite sans...