Pressing payant de Rimantė Jonušaitė sur la gardienne adverse Anna Klink. La jeune Lithuanienne a donné l’avantage à ses couleurs à la 20ème minute de jeu.
Crédit photo : @Santhosh Muraleedharan

Servette Chênois conforte sa place de leader

Grâce, notamment, au premier but de la jeune Rimantė Jonušaitė, Servette FC Chênois Féminin s’impose 2-1 contre le FC Bâle et se donne de l’air en tête du classement.

Samedi 23 mars 2024, au Stade de la Fontenette, avait lieu LE choc au sommet de cette saison d’AXA Women’s Super League: le Servette FC Chênois Féminin, en tête du classement avec 35pts, recevait son dauphin le FC Bâle qui pointait à seulement deux petites longueurs. La meilleure défense (Servette FCCF avec seulement 13 buts encaissés, 0.87/match) face à l’attaque la plus prolifique du pays (Bâle, qui a marqué 51 buts en 15 rencontres, 3,4/match). Ce match sentait donc la poudre mais cela n’a pas empêché Jose Barcala, le coach des Grenat, de passablement faire tourner son effectif. En effet, il avait décidé de titulariser Malena Ortiz, Laura Tufo, Nathalia Spälti et, à la surprise générale, la jeune Lithuanienne de 20 ans Rimantė Jonušaitė qui est prêtée par l’AC Milan pour retrouver du temps de jeu après une blessure. Elle qui n’avait joué que des bouts de match jusqu’à présent s’est retrouvée en point de l’attaque genevoise dans ce match à haute tension.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a donné raison à son entraîneur. Très présente au pressing dans sa partie de terrain dès le début de match, c’est elle qui va ouvrir le score à la 20ème minute suite à une passe très bien dosée dans la profondeur par Therese Simonsson. La gardienne bâloise a eu une demi-seconde d’hésitation dans sa sortie et cela a suffit pour que Jonušaitė fasse parler sa vitesse et sa qualité de frappe pour fêter sa première titularisation de la plus belle des manières. Hormis cette réussite, la première période a été pauvre en occasions des deux côtés et Bâle n’a pas réussi à armer le moindre tir cadré malgré sa puissance offensive (le trio d’attaque Csillag, Nikolic et Rudelic ayant marqué la bagatelle de 27 buts avant ce match). Servette FCCF rejoignait dont les vestiaires avec cet avantage de 1-0 dans une mi-temps maîtrisée par les hôtesses du soir.

Bâle domine la 2ème mi-temps mais une erreur de sa gardienne offre les 3pts à Servette FCCF

L’expression dit « la roue tourne ». S’il y a quelques semaines de cela, une erreur en fin de match de Laura Felber avait coûté des points précieux à Servette FCCF contre Young Boys, cette fois la chance a souri aux Grenat.

Bien décidées à vendre chèrement leur peau et revanchardes après leur défaite en demi-finale de Coupe Suisse en milieu de semaine, les joueuses du FC Bâle sont revenues sur le terrain avec sérieux et détermination. Il ne leur aura fallu que sept minutes pour recoller au score à la conclusion d’une action rondement menée: Jana Vojteková, depuis sa ligne de défense, a pu lancer en profondeur sur le côté gauche Sabah Seghir, qui a pris Nathalia Spälti de vitesse. La latérale gauche a ensuite centré en première intention pour Milena Nikolić, la tour de contrôle de l’attaque rhénane, qui arrivait lancée à pleine vitesse et dont le coup de tête rageur a trompé Inês Pereira. Le Servette FCCF ne pouvait pas réellement espérer ne pas concéder de but contre une attaque aussi puissante et ne devait donc pas paniquer malgré cette égalisation.

Jose Barcala l’avait bien compris et a décidé de prendre les choses en main en injectant du sang frais dans son effectif en faisant entrer, excusez du peu, Sandrine Mauron, Maéva Clemaron et Imane Saoud peu après l’heure de jeu. Les deux équipes ont eu quelques occasions de faire le break à la suite de l’égalisation bâloise mais ce sont bien les Grenat qui finiront par marquer le but qui vaut de l’or à la 76ème minute. Mendes arme un centre qui paraissait se diriger de manière inoffensive dans les gants de la gardienne Anna Klink. Mais cette dernière a commis une faute de main et a relâché le cuir dans les pieds de Joanna Marchão qui trainait à côté de son but. Voyant Therese Simonsson démarquée aux 5 mètres, la Portugaise a servi sa coéquipière suédoise sur un plateau et celle-ci n’avait plus qu’à tirer dans le but vide.

Victoire 2-1 de Servette FCCF qui se donne donc de l’air au classement avec 4pts d’avance sur le FC… Zürich! En effet, les joueuses zürichoises ont remporté leur match face au FC Lucerne 1-0 alors que dans le même temps Young Boys a concédé une surprenante défaite 2-6 sur le terrain de l’autre équipe de la plus grande ville du pays, Grasshopper. Il reste encore deux matchs à jouer dans cette saison régulière et le prochain, pour les Grenat, aura lieu à Thoune samedi 30 mars 2024.

Therese Simonsson a pris le meilleur sur la défense bâloise pour offrir trois précieux points à ses couleurs.
Crédit photo : @Santhosh Muraleedharan

Femme du match

Un but, une passe décisive, des interventions défensives capitales: on a eu droit à match plein de Therese Simonsson dans ce choc du championnat.

Le moment insolite

En fin de match, alors que Bâle pressait et Servette FCCF perdait du temps, les esprits se sont fortement échauffés sur les deux bancs de touche et il a fallu l’intervention musclée de l’arbitre-assistant pour éviter des expulsions en cascade dans les deux staff techniques.

La citation du jour

« Je n’étais même pas vraiment au courant [ndlr, que Bâle possède l’attaque la plus prolifique du championnat], c’est vrai que ça allait vite mais on était prêtes pour ça. »

Laura Felber

Les interviews

La réaction de Therese Simonsson (en anglais)

Propos recueillis par Nathalie Durgnat

La réaction de Laura Felber

Propos recueillis par Nathalie Durgnat

Les chiffres de la rencontre

Même si l’affluence était supérieure à la moyenne, c’est un chiffre indigne du choc au sommet du championnat. Le Servette FCCF mérite beaucoup plus de soutien.

Une titularisation, un but pour Rimantė Jonušaitė. On espère que ça va lui donner la confiance nécessaire pour qu’elle devienne une réelle alternative à Paula Serrano à la pointe de l’attaque servetienne.

Le (faible) nombre de cartons jaunes distribués dans cette rencontre. Le match a été haché et parfois à la limite de la sportivité.

Le nombre de titulaires habituelles ayant débuté la rencontre sur le banc (Bourma, Mauron, Jelencic, Clemaron, Saoud et Serrano).

Article rédigé par Nathalie Durgnat

Publié le 24 mars 2024 à 13h30

Article rédigé par
Nathalie Durgnat

Publié le 24 mars 2024 à 13h30

Les derniers articles

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Le 11 de départ du match contre le FC Zürich Frauen avec la 2ème titularisation de Onyinyechi Zogg.Crédit photo : @Santhosh MuraleedharanLes Zürichoises mettent fin à l'invicibilité des Servettiennes Toutes les conditions étaient réunies samedi 13 avril, pour que les...

Servette n’y arrive toujours pas

Servette n’y arrive toujours pas

Alexis Antunes au moment d'affronter un joueur zurichoisCrédit photo : Lucarne Grenat @Nino HassaneinServette n’y arrive toujours pas A la suite de cette défaite 0-1 face à Zurich, Servette n’a toujours pas gagné un seul match depuis la reprise. 4 matchs de suite sans...