Patrick Pflücke a retrouvé le fond des filets

Sans trembler, le Servette FC file en demi-finale

Le Servette FC a fait le travail à Rotkreuz et se rapproche petit à petit de son objectif de soulever une huitième Coupe de Suisse.

Dans un froid glacial réchauffé par la joie des locaux Zougois, les Servettiens devaient, à nouveau, déjouer le piège tendu par une équipe de division inférieure. A l’inverse de la rencontre à Wohlen, l’équipe d’Alain Geiger n’a laissé presque aucune chanson à Rotkreuz. En effet, dès les premiers instants de la partie les Grenat ont gardé le ballon et ont trouvé quelques brèches notamment par l’intermédiaire de Patrick Pflücke, de Moussa Diallo ou d’Enzo Crivelli, très en jambe ce soir-là. Et c’est ce dernier qui finira par ouvrir le score à la 34èmeminute sur un bon centre de Moussa Diallo, le numéro 27 met la tête qui heurte le poteau avant de finir le travail dans le but vide, 0-1 pour Servette. La tâche se complique pour les Zougois qui doivent commencer à faire le jeu pour tenter de recoller mais la fatigue se fait ressentir. Patrick Pflücke passera proche de doubler la mise après une belle déviation de la tête de Crivelli mais Ngongo en décidera autrement. Ce même Ngongo sera bien malheureux quelques minutes plus, ce dernier tombe en dégageant, Kutesa récupère et glisse à Stevanovic qui ne tremble pas. Ngongo touche le ballon mais ne peut l’empêcher de trouver le fond des filets, 0-2 à la mi-temps.

Omeragic rassurant 

En rentrant de la pause du thé, le Servette FC se fera quelque peu surprendre par l’énergie de Rotkreuz qui ne passera pas loin de réduire l’écart mais Edin Omeragic garde ses coéquipiers dans le match. Les Zougois retenteront leur chance quelques minutes plus tard mais le portier Servettien se montre intraitable. Par la suite, Servette retrouve la possession et empêche ses adversaires de contre-attaquer. Le 0-3 aurait pu arriver plus tôt mais un manque de réalisme et un très bon Ngongo vont retarder l’échéance. C’est finalement une frappe de Diallo contré par le portier angolais qui terminera dans les pieds de Patrick Pflücke qui poussera simplement le ballon dans le but, 0-3 à la 74ème minute. Les Grenat ont joué proprement pour s’assurer une qualification en demi-finale, plus que deux victoires à aller chercher pour remporter la Coupe de Suisse.

Steve Rouiller était le capitaine du Servette FC

Homme du match

Tous les joueurs auraient d’être cité mais la rédaction de Lucarne Grenat a beaucoup apprécié la rencontre d’Enzo Crivelli. Proactif offensivement, l’ancien joueur de Saint-Etienne n’a pas arrêté de courir et a montré la voie au Servette FC.

Le moment insolite

L’équipe de Lucarne Grenat était positionnée derrière les buts ! Une situation inhabituelle pour commenter une rencontre de football. La magie de la Coupe.

La citation du jour

« Nous avons été très professionnels et avons joué très sérieusement. »

Steve Rouiller

Les chiffres de la rencontre

victoires à aller chercher pour remporter la Coupe de Suisse

tribunes ont été construites pour l’occasion

matchs pour Steve Rouiller sous le maillot du Servette FC, capitaine ce soir-là

matchs avec le SFC pour Miroslav Stevanovic qui a inscrit son 45ème but

Article rédigé par Ethan Fasnacht

Publié le samedi 4 mars à 19:00

Article rédigé par
Ethan Fasnacht

Publié le samedi 4 mars à 19:00

Les derniers articles

Servette M-21 vient à bout de La Sarraz

Servette M-21 vient à bout de La Sarraz

Christopher Routis amène son expérience et aide les autres joueurs du groupe Servette M-21 vient à bout de La Sarraz Les M-21 recevaient la Sarraz-Eclépens à 16h au stade des Libellules après une victoire la semaine passée pour le mini derby du Rhône.Du côté des M-21,...

Victoire explosive face au FC Bâle pour le Servette Chênois

Victoire explosive face au FC Bâle pour le Servette Chênois

Le onze titulaire grenat affichant son soutien à Michèle Schnider dont la saison a prématurément pris fin en raison d'une blessure à la cheville. (Photo de Nino Hassanein)Victoire explosive face au FC Bâle pour le Servette Chênois Le filet n’a pas cessé de trembler...