La dernière victoire de Servette face à Lugano à La Praille remonte à février 2015, premier match professionnel et donc premier blanchissage pour Jérémy Frick, maintenant capitaine du SFC !

Retour aux sources pour Frick contre Lugano

Servette reçoit le FC Lugano samedi soir à La Praille. L’entraîneur Alain Geiger et le capitaine Jérémy Frick livrent leurs impressions avant la rencontre.

5 blanchissages, patron de la 2ème meilleure défense : c’est votre meilleure saison ?

Jérémy Frick : pas forcément sur le plan personnel, même si le niveau des deux premières saisons depuis la remontée a été retrouvé. Sur le plan collectif, on fait au moins aussi bien que la saison 2019-2020, on est plus forts défensivement. Cela ne repose pas simplement sur les épaules de la défense et des miennes, les attaquants pressent au bon moment et les milieux comblent les espaces. L’équipe est bien structurée, offensivement le niveau a effectivement été relevé, ce qui nous permet de maintenir au minimum la 2ème place du classement.

Toujours pas de carton rouge cette saison, contribuez-vous à l’amélioration de la discipline de l’équipe ?

J’espère que oui, les cartons rouges « bêtes » sont souvent le signe d’un certain agacement, et l’agacement vient plus facilement lorsque les choses se passent mal. Aujourd’hui ce n’est pas le cas, la 2ème place au classement et les bons résultats à domicile offrent plus facilement des « good vibes » à l’équipe. Dans le vestiaire, cette discipline est assurée par le rapport sain entre des joueurs expérimentés et les plus jeunes qui les respectent. Sur le terrain, il y a de l’agressivité mais sans violence, ce qui nous permet d’être prêts pour le week-end, il faut ensuite éviter de trop entrer en discussion avec l’arbitre. Ce qui est certain est qu’aujourd’hui la dynamique de l’équipe fonctionne bien.

Le départ de Vincent Sasso et de son tempérament explosif en serait-il responsable ?

Il a peut-être pris 1-2 rouges, dont une faute de main, mais je suis convaincu que s’il était là aujourd’hui avec ces bons résultats, le nombre de cartons serait identique. Si on se concentre sur notre plan de jeu et qu’on ne tombe pas dans la provocation, on évitera les cartons bêtes.

Lugano, un adversaire difficile pour le SFC

Cinq matches nuls et une défaite : tel est le bilan de Servette à domicile contre Lugano depuis la remontée en Super League. La confiance est pourtant cette fois-ci du côté genevois.

Trois joueurs sont menacés de suspension (Clichy, Cognat et Douline), prendrez-vous le risque de ne pas les avoir contre YB ?

S’ils ne sont pas suspendus au prochain match ce sera au suivant. Il n’y a pas tellement de stratégie particulière à ce niveau-là car on est à trois matches de la pause, cela ne change pas grand-chose. Ils savent que le plus important est de ne pas prendre de carton, mais si ça doit arriver on devra faire avec.

Diallo et Bauer se partage le poste de défenseur droit alors que Bauer peut jouer à gauche et Magnin est disponible : comment faites-vous vos choix pour les postes de défenseur latéral ?

Idéalement il faudrait aligner un droitier à droite et un gaucher à gauche. Aujourd’hui, les deux joueurs qui pourraient jouer à la place de Clichy (Behrami et Sawadogo) sont indisponibles, les solutions sont plus difficiles à trouver, et à plus forte raison si d’autres joueurs écopent d’un match de suspension. C’est la raison pour laquelle Anthony Baron a été appelé en renfort plusieurs fois déjà, car il n’y a aujourd’hui pas d’autre latéral gauche disponible. Bauer peut aussi jouer à gauche, c’est une possibilité.

La dernière rencontre opposant les deux équipes avait interrompu la série victorieuse des Genevois, battus 1-0 au Tessin

« On a été souvent très respectueux avec Lugano » (Alain Geiger)

Lugano est un adversaire difficile pour Servette, comment comptez-vous changer cela samedi ?

On est 2ème au classement avec 23 points grâce au système appliqué aujourd’hui, donc il n’y aura pas de changement fondamental dans la stratégie. Notre erreur jusqu’ici est d’avoir été trop respectueux avec Lugano les dernières fois, on prenait des buts et il n’y avait jamais assez d’agressivité ou assez de monde en attaque pour aller marquer. On a obtenu 4 points contre Lucerne cette saison, et ils ont pu gagner 3-1 contre Lugano la semaine passée, il faut s’en inspirer. On n’aime pas quand les autres équipes nous imposent leur rythme, et les Luganais sont des experts pour casser le rythme, à nous d’imposer notre rythme au match avec plus d’agressivité offensive, davantage de pressing, comme on a su le faire contre Bâle et à St-Gall. On le sait, si on veut battre Lugano, il faut marquer deux buts, c’est pour ça qu’il faut s’inspirer de la victoire de Lucerne.

Quel contingent avez-vous à disposition pour ce match ?

Behrami, Bedia et Séverin sont toujours blessés, on a peu de chances de les revoir avant la trêve. Sawadogo est toujours suspendu. Antunes est toujours out, comme Crivelli qui a subi une petite entorse à la cheville pendant l’entraînement, mais ils pourraient refaire leur apparition contre Young Boys la semaine suivante.

NB : Clichy, Cognat et Douline sont menacés de suspension, ce serait la deuxième de la saison pour le milieu défensif.

Article rédigé par Diego Esteban

Publié le 28 octobre 2022 à 21h15

Article rédigé par
Diego Esteban

Publié le 28 octobre 2022 à 21h15

Les derniers articles

Les Servettiens à la Coupe du monde

Les Servettiens à la Coupe du monde

Christophe Ohrel en marge du 8e de finale de la Coupe du monde 1994 face à l'EspagneLes Servettiens à la Coupe du monde En cette période de Mondial au Qatar, Lucarne Grenat a voulu faire un petit tour d'horizon des Grenat ayant foulé une pelouse de Coupe du monde...

Servette à la peine face à la lanterne rouge

Servette à la peine face à la lanterne rouge

Soirée difficile pour le portier genevois, car malgré de belles parades, la défense grenat descend au 3ème rang derrière le FC BâleServette à la peine face à la lanterne rouge Il y avait une belle opportunité pour Servette de finir cette année 2022 sur une bonne note,...

Servette souffre mais élimine Wohlen

Servette souffre mais élimine Wohlen

La frappe de Patrick Pflücke passe juste à côté.Servette souffre mais élimine Wohlen En ce mercredi pluvieux, le Servette FC se déplacaient au Niedermatten de Wohlen pour y affronter l’équipe locale lors des 1/8èmes de finale de Coupe de Suisse. Un match qui va...