Dans un très bon jour, Daina Bourma a multiplié les dribbles.
Crédit photo : Lucarne Grenat @Santhosh Muraleedharan

Nouvelle victoire et pluie de buts à la Fontenette

Malgré une entame difficile, les Grenates dominent pour une nouvelle fois les Brodeuses et creusent l’écart à la tête du classement de Super League. Cette victoire 4-2 offre de la confiance avant la demi-finale de coupe à Lucerne.

La météo était clémente à Carouge pour la réception du FC Saint-Gall à Genève, un adversaire qui réussit beaucoup au Servette FC Chênois Féminin, malgré des victoires obtenues de plus en plus sur le fil. Et si un seul but départage leurs dernières confrontations dans les matchs à élimination directe, le championnat est maîtrisé avec davantage d’aisance, après un match aller remporté 4-1 à St-Gall. Des changements annoncés sur le terrain, avec Bourma latérale droite en l’absence de Mendes et Schnider en ailière droite au lieu de Saoud. Mais surtout, une inquiétude née quelques jours plus tôt, avec un obscur Tweet annonçant le départ de la gardienne Ines Pereira la prochaine saison, sans en préciser la destination. Un départ annoncé (mais à confirmer), cumulé à l’arrivée le 21 février de Shania van Nuland, et la crainte de devoir faire nos adieux à l’internationale portugaise à la fin de la saison semble se confirmer.

Sur le terrain, le malaise se trouve ailleurs. À l’admirable organisation tactique des alémaniques, le SFCCF peut répondre avec de la vitesse et un arsenal offensif impressionnant. Mais la meilleure défense du pays se trouve très rapidement malmenée. Le pressing haut sur le terrain des Brodeuses perturbe la relance, que les Grenates s’obstinent à jouer au sol. Cumulé à une fragilité dans les duels plus physiques, on assiste à une série de placements hasardeux, de passes dangereuses et de pertes de balle plein axe, qui aboutissent à la quasi inévitable ouverture du score, lorsqu’Ess gagne son face-à-face avec Pereira dans la surface (10ème minute).

Un scénario gagnant qui ne suffira pas pour le titre

Bousculées en début de match, les Genevoises font la différence en seconde mi-temps. Une belle réaction face à un adversaire certes coriace, mais qui reste plus faible que d’autres équipes du championnat. Pour viser un doublé cette saison, Barcala connaît les aspects du jeu à améliorer.

L’éveil servettien vient des pieds de Korhonen, qui inscrit un doublé aux 17ème et 20ème minutes. L’attaque genevoise réussit bien son coup, mais les failles défensives n’ayant toujours pas été réglées, les Brodeuses reviennent au score à la 28ème minute sur une frappe de Bachmann. La splendide frappe pleine lucarne de Marchao à la 40ème minute, qui redonne l’avantage au SFCCF, ne suffira pas non plus à prendre le large, les Saint-Galloises manquant de près une nouvelle égalisation peu après en raison d’une position de hors-jeu. Après le thé, on sent toutefois que Barcala a donné de bonnes instructions, la partie étant désormais bien maîtrisé par les Grenates. Celles-ci devront toutefois attendre le quadruple (!) changement de la 62ème minute pour confirmer la tendance, Simonsson offrant un bijou de passe à Saoud pour le 4-2 à la 64ème minute, quasiment sur le premier ballon des deux joueuses.

La fatigue des visiteuses se fait ensuite ressentir jusqu’à la fin du match, elles réussisent toutefois à s’offrir des occasions, mais Pereira est impériale dans ses cages. Sur le plan disciplinaire, on assiste à de nombreuses fautes d’antijeu, un attentat de Colombo sur Jelencic à la 80ème minute lui valant un 2ème carton jaune, synonyme d’exclusion. On notera, au bilan de cette rencontre, que toute la ligne offensive du SFCCF est performante et en confiance. On relèvera également l’avantage crucial de posséder de très bonnes dribbleuses capables de se défaire de la pression adverse (Tufo, Clémaron, Bourma, Marchao…). Mais pour arriver à défendre le titre Coupe de Suisse, comme pour enfin remporter une finale de play-offs face à des Zurich, Bâle et Young Boys, Barcala a encore plusieurs chantiers devant lui. L’obstination à ne jouer que par des ballons courts depuis la défense aurait pu être fatale : la confiance défensive n’étant pas au beau fixe, les passes imprécises et les pertes de balle dès le premier duel un peu plus physique doivent impérativement être travaillées. Une semaine intense pour progresser sur ces points s’annonce : demi-finale de Coupe de Suisse à Lucerne mercredi, et réception du FC Bâle samedi !

L’internationale portugaise Marchao a inscrit un nouveau but époustouflant !
Crédit photo : Lucarne Grenat @Santhosh Muraleedharan

Femme du match

Si les largesses de la défense genevoise peuvent être pointée du doigt pour comprendre les deux buts Saint-Gallois, les réussites du SFCCF ont été entièrement obtenues grâce aux talents des joueuses. La finition de Cassandra Korhonen a été vitale pour mettre son équipe dans le match : l’attaquante suédoise a réussi un doublé en trois minutes alors que les Grenates étaient menées, et a frôlé de peu le triplé avant sa sortie à la 62ème minute.
Crédit photo : Lucarne Grenat @Santhosh Muraleedharan

Le moment insolite

Les fans infatigables que l’on croise à chaque déplacement ne sont pas légion dans le football féminin suisse. Le FC Saint-Gall peut de longue date compter sur les cordes vocales d’une fan en particulier, Petra, qui visitait la Fontenette pour la troisième fois en un an, et qui en a une fois de plus fait vibrer les murs. Ce degré de passion est à la fois un moteur du foot féminin et une reconnaissance pour les progrès réalisés dans la promotion de ce sport en Suisse ces dernières années.
Crédit photo : Lucarne Grenat @Santhosh Muraleedharan

La citation du jour

« Il y a des goals qu’on doit éviter, parce qu’ils nous obligent à dépenser plus d’énergie pour mettre le match de notre côté. Malgré les buts qu’on a pris, en imposant notre jeu et nos qualités, on savait qu’on allait pouvoir obtenir des occasions de notre côté. »

Maéva Clémaron

L’interview

La réaction de Maéva Clémaron

Propos recueillis par Mathéo Salgado

La réaction de Cassandra Korhonen

Propos recueillis par Mathéo Salgado

Les chiffres de la rencontre

Le nombre de défaites du SFCCF cette saison. Un excellent bilan à la hauteur de la meilleure défense du pays, même bousculée pour ce match !

Les points séparant désormais le SFCCF de sa grande rivale du FC Zurich Frauen, battu chez lui par Young Boys.

Les buts marqués, mais aussi les avertissements distribués lors de cette rencontre. Il faut remonter au 1/16ème de finale de coupe à la Tuilière pour trouver mieux (9 buts), et au 10 septembre 2022 à Zurich pour autant de cartons.

La série d’invincibilité du SFCCF contre St-Gall (13 victoires et 1 nul) depuis la dernière défaite en 1/8 de finale de Coupe de Suisse, le 13 octobre… 2018 ! Felber, Serrano et Tufo étaient déjà sur le terrain.

Article rédigé par Diego Esteban

Publié le 16 mars 2024 à 21h35

Article rédigé par
Diego Esteban

Publié le 16 mars 2024 à 21h35

Les derniers articles

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Le 11 de départ du match contre le FC Zürich Frauen avec la 2ème titularisation de Onyinyechi Zogg.Crédit photo : @Santhosh MuraleedharanLes Zürichoises mettent fin à l'invicibilité des Servettiennes Toutes les conditions étaient réunies samedi 13 avril, pour que les...

Servette n’y arrive toujours pas

Servette n’y arrive toujours pas

Alexis Antunes au moment d'affronter un joueur zurichoisCrédit photo : Lucarne Grenat @Nino HassaneinServette n’y arrive toujours pas A la suite de cette défaite 0-1 face à Zurich, Servette n’a toujours pas gagné un seul match depuis la reprise. 4 matchs de suite sans...