Depuis 2019, les Grenat ont perdu 5 des 7 rencontres à Lugano

Le Cornaredo, kryptonite du Servette

Les déplacements dans l’antre du FC Lugano restent un calvaire, avec une défaite 1-0 au terme d’un duel sans saveur. Les Genevois abandonnent la tête du classement à YB, vainqueur à Lucerne.

Les retrouvailles furent nombreuses ce dimanche à Lugano. Retrouvailles entre la section grenat et leurs amis ultras de Lugano. Retrouvailles entre Diallo, Cespedes et les terrains de Super League, dont ils avaient été tenus écartés par les blessures. Retrouvailles enfin entre le Servette FC et la défaite. Alain Geiger et ses hommes savaient que les bianconeri sont leur bête noire depuis la promotion, et que l’absence de David Douline – suspendu – n’allait rien arranger.

C’est un vaillant Théo Valls qui a tenté de remplacer l’irreplaçable David Douline. Si les pertes de balle au milieu de terrain furent innombrables de part et d’autre, les ballons concédés par les Genevois ont montré à quel point le numéro 28 manque terriblement au jeu grenat. Avec 7 tirs dont 2 cadrés mais une plus grande maîtrise du jeu, les Tessinois ont mérité leur première victoire à domicile tant leur adversaire du jour était à la peine, même si cette seule phrase permet de résumer la contribution des hommes de Croci-Torti à cette rencontre.

Une solidarité collective à retrouver

La pause internationale a fait mal aux grenat, augmentant le déchet technique et torpillant la solidarité collective.

Les hommes d’Alain Geiger avaient pourtant entamé la rencontre avec une frappe dangereuse d’Alexis Antunes (2′), seule action nette de la rencontre jusqu’au but somptueux de Sabbatini (35′). Un électrochoc était nécessaire, et le technicien genevois décida au thé d’introduire Dereck Kutesa en lieu et place de Théo Valls. Un choix qui a eu le mérite d’éveiller le secteur offensif grenat, mais le défaut de reléguer un Timothé Cognat, qui aurait pu être plus percutant à son poste habituel, au rôle de milieu défensif.

12 tirs pour 10 cadrés : ici, la statistique était au contraire généreuse pour les Genevois, en panne d’idées, en proie à de nombreux doutes sur la construction de leur jeu, et ayant visiblement abdiqué plusieurs minutes avant le coup de sifflet final. Les récents succès grenat reposaient sur plusieurs fondamentaux, et il faut reconnaître que l’absence de David Douline a pesé lourd. Son retour dimanche prochain contre Lucerne ne doit pas faire oublier ce match contre Lugano : un seul être vous manque, et la tête du classement appartient à YB.

L’amitié qui lie les ultras des deux clubs les amène à partager la même tribune

Homme du match

Il est rare de souligner la faiblesse d’une performance du Servette FC, mais il est clair que les individualités brillent encore davantage dans un collectif solide. Pourtant Dereck Kutesa a laissé une forte impression, virevoltant sur son aile gauche et n’abandonnant jamais l’objectif d’un joueur offensif : marquer ! Si l’objectif n’a pas été atteint, il fut particulièrement percutant, remplissant à merveille son rôle de « super sub ».

Le moment insolite

La renommée d’Enzo Crivelli dépasse les frontières linguistiques. Deux semaines après son accrochage avec Lindrit Kamberi devenu viral – la vidéo ayant dépassé 30 million de vues, une première en Suisse et peut-être même en Europe – les Tessinois ont décidé de le saluer jusque sur les enseignes du stades. Ah non, on me souffle dans mon oreillette qu’il s’agit d’une simple homonymie avec un commerce local…

L’interview

Les chiffres de la rencontre

le nombre de cartons que Servette obtient par faute commise cette saison, plus que n’importe quelle autre équipe !

victoire du SFC au Cornaredo depuis la promotion en 2019, contre 5 défaites et 1 match nul

le nombre de minutes disputées par Enzo Crivelli entre son entrée pour Rodelin et sa sortie sur blessure pour Fofana

l’affluence au Cornaredo pour ce match, autant de gens qui se sentiront moins à l’étroit dans le futur stade de 10’000 places

Article rédigé par Diego Esteban

Publié aujourd’hui à 23:10

Article rédigé par
Diego Esteban

Publié aujourd’hui à 23:10

Les derniers articles

Les Servettiens à la Coupe du monde

Les Servettiens à la Coupe du monde

Christophe Ohrel en marge du 8e de finale de la Coupe du monde 1994 face à l'EspagneLes Servettiens à la Coupe du monde En cette période de Mondial au Qatar, Lucarne Grenat a voulu faire un petit tour d'horizon des Grenat ayant foulé une pelouse de Coupe du monde...

Servette à la peine face à la lanterne rouge

Servette à la peine face à la lanterne rouge

Soirée difficile pour le portier genevois, car malgré de belles parades, la défense grenat descend au 3ème rang derrière le FC BâleServette à la peine face à la lanterne rouge Il y avait une belle opportunité pour Servette de finir cette année 2022 sur une bonne note,...

Servette souffre mais élimine Wohlen

Servette souffre mais élimine Wohlen

La frappe de Patrick Pflücke passe juste à côté.Servette souffre mais élimine Wohlen En ce mercredi pluvieux, le Servette FC se déplacaient au Niedermatten de Wohlen pour y affronter l’équipe locale lors des 1/8èmes de finale de Coupe de Suisse. Un match qui va...