Imane Saoud (à droite) à la lutte avec Lynn Häring (à gauche). 
Crédit photo : @Santhosh Muraleedharan

Et pourquoi pas deux années de suite ?

Servette Chênois assume son rôle de favori en s’imposant 2-0 face à Lucerne, sa bête noire de la saison. Avec cette victoire, les Grenat se qualifient pour leur deuxième finale de Coupe de Suisse consécutive et peuvent donc encore rêver de conserver le trophée qu’elles avaient remporté pour la première fois la saison dernière.

Les Servettiennes n’avaient cette fois-ci pas le droit à l’erreur. Peu importe que leur adversaire du jour ne soit que septième du championnat dont elles occupent la tête, la demi-finale de Coupe ne se joue que sur un match où seule la victoire compte. Les Grenat sont largement favorites mais les Lucernoises résistent, elles qui cette saison ont déjà par deux fois tenues tête au Servette Chênois (1-1). La jeune équipe semble avoir la recette pour mettre en difficulté un SFCCF toujours invaincu cette saison et peut également compter sur son public, jouant à domicile. À la Swissporarena le décor est donc planté, le Servette Chênois a rendez-vous avec sa bête noire. Pas question de flancher. Pour cela il a fallu garder la tête froide et rester patient en première mi-temps. La possession est largement dominée par les Servettiennes, mais elles semblent avoir du mal à se montrer dangereuses. Les Lucernoises anticipent et s’interposent à chaque assaut grenat, leur bloc coulisse sans accroc pour fermer les espaces sur des Genevoises qui ne parviennent pas à les prendre de vitesse. La fulgurance se trouve plutôt de l’autre côté du terrain, dans les contre-attaques éclaires du FC Lucerne qui joue long pour aller directement chercher ses deux attaquantes de pointe, Alyssa Keller et Debora Vogl. Heureusement, la défense servettienne menée par la charnière Felber – Jelencic se montre inébranlable. Résultat : zéro tir cadré en première mi-temps pour la formation de Suisse centrale, à l’exception d’un but de Keller juste avant la pause, annulé pour cause de hors-jeu. Les deux équipes rentrent donc aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Six minutes pour faire sauter le verrou… 

mais une intensité qui s’étire jusqu’au bout.

Changement de rythme pour les Servettiennes en deuxième mi-temps, bien décidées à imposer leur jeu face à l’intensité des Lucernoises. Une tactique qui finit par payer à la 51ème minute, lorsque qu’un centre de Joana Marchão est dévié au fond des filets par Paula Serrano. Mais les locales ne lâchent pas le morceau. Poussé par son public et l’entrée de toute sa force offensive en cours de jeu, le FC Lucerne Frauen tente le tout pour le tout pour égaliser. C’est seulement à l’annonce des six minutes de temps additionnel que les Servettiennes parviendront enfin à se mettre complètement à l’abris en marquant le deuxième. Le centre de Thérèse Simonsson traine dans les seize mètres adverses, l’occasion pour Rimanté Jonušaité de tenter sa chance une première fois. Le ballon est repoussé par la défenseure centrale, Caterina Tramezzani, mais atterrit au pieds de Sandrine Mauron qui ne manquera pas sa chance. Score finale : 0 – 2. Servette Chênois déjoue ainsi le piège lucernois au moment où cela comptait le plus.

Les Genevoises ont à présent rendez-vous le 20 avril au Letzigrund pour la finale qui les opposera à YB. Une équipe qui les a, elle aussi, tenu en échec par deux fois cette saison (1-1 et 2-2). La troisième fois sera-elle encore une fois la bonne pour le SFCCF ? Une chose est sûre les Servettiennes ne sont qu’à une marche de ramener la Coupe à la maison deux années de suite.

La célébration servettienne après le deuxième but.
Crédit photo : @Santhosh Muraleedharan

Joueuse du match : la charnière centrale

L’équipe de Lucarne Grenat a choisi de souligner la performance du département  de la défense centrale servettienne. Quelque peu en difficulté sur les matchs précédents, Laura Felber et Ana Jelencic se sont montrées intraitable cette fois-ci en s’illustrant à plusieurs reprises par des interventions décisives. Le clean sheet leur est en grande partie dû.

La citation du jour

« La coupe était chez nous, on ne voulait pas la rendre au moins jusqu’à la finale. Maintenant qu’on y est, on va essayer de la garder et peut être 2 ans de suite. »

Imane Saoud

L’interview

La réaction d'Imane Saoud

Propos recueillis par Nathalie Durgnat

Les chiffres de la rencontre

Avec cette victoire, Servette Chênois atteint la finale de Coupe de Suisse pour la deuxième année consécutive.

En maintenant ses buts inviolés, le SFCCF s’offre son 8ème clean sheet de la saison, le 3ème en Coupe et le premier cette saison contre Lucerne. Une réussite à souligner pour une défense un peu dans la difficulté qui, malgré sa première place au classement assure seulement son deuxième blanchissage depuis la reprise.

Première victoire des Grenat contre Lucerne cette saison. La formation de Suisse centrale avait jusqu’à alors contraint les Servettiennes pas deux fois au match nul (1-1). La troisième fois aura été la bonne pour les Genevoises.

La moyenne d’âge du 11 de départ lucernois que nous nous sommes amusés à calculer à la mi-temps. Six des joueuses alignées pour ce match avaient 20 ans ou moins. Parmi elles la colonne vertébral axiale de l’équipe composée de Caterina Tramezzani (défenseure centrale, 18 ans), Lia Kamber (milieu défensif, 18 ans) et Alyssa Keller ( avant-centre, 17 ans) nous ont particulièrement impressionnés.

Article rédigé par Alik Garibian

Publié le 22.03.2024 à 12h00

Article rédigé par
Alik Garibian

Publié le 22.03.2024 à 12h00

Les derniers articles

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Les Zürichoises mettent fin à l’invincibilité des Servettiennes

Le 11 de départ du match contre le FC Zürich Frauen avec la 2ème titularisation de Onyinyechi Zogg.Crédit photo : @Santhosh MuraleedharanLes Zürichoises mettent fin à l'invicibilité des Servettiennes Toutes les conditions étaient réunies samedi 13 avril, pour que les...

Servette n’y arrive toujours pas

Servette n’y arrive toujours pas

Alexis Antunes au moment d'affronter un joueur zurichoisCrédit photo : Lucarne Grenat @Nino HassaneinServette n’y arrive toujours pas A la suite de cette défaite 0-1 face à Zurich, Servette n’a toujours pas gagné un seul match depuis la reprise. 4 matchs de suite sans...