Timothé Cognat reprend son souffle lors du derby du Rhône (© Servette FC)

Timothé Cognat, l’homme grenat de ce début de saison 

Timothé Cognat est arrivé au Servette FC en 2018 lors de la saison de la promotion. En provenance de la formation de l’Olympique Lyonnais, le jeune milieu de terrain s’est rapidement fait une place de choix dans le système d’Alain Geiger. Entamant sa 5e saison sous le maillot Grenat, il fait régulièrement étalage de tout son talent.

Nombreux sont les supporters à avoir longtemps remis en question le jeune français de 24 ans pour son manque d’efficacité devant le but adverse, il semble aujourd’hui que ce temps soit révolu. En effet, avec ces deux buts lors des deux derniers matchs de championnat contre Lucerne et Zürich, le milieu de terrain a, une nouvelle fois, changé de dimension en devenant également un danger dans les 16 mètres adverses. Fort de sa qualité balle au pied et de ses nombreuses courses à répétition, Timothé Cognat s’est imposé comme un joueur essentiel du milieu de terrain genevois.

Son apport au jeu grenat

Il réussit ce que peu de joueurs sont capables de faire sur le terrain. Il remonte le ballon avec énormément de vitesse et crée un grand déséquilibre dans l’organisation défensive adverse. De plus, son endurance et sa capacité à répéter les efforts font aussi de lui un joueur essentiel dans le pressing qu’entreprend de temps à autre le Servette FC.

L’apport constant du moteur de l’équipe

Le moteur du milieu grenat

Timothé est clairement le déclencheur de ce pressing en allant souvent chercher le milieu défensif très haut, ce qui permet à Douline et à Antunes de venir combler les trous. Ces espaces qu’il laisse en dézonant au milieu, oblige tout l’effectif grenat à remonter le terrain et à exercer une pression sur l’adversaire. Servette n’a pas d’autres joueurs capables de déstabiliser, de casser des lignes ou encore de percuter aussi rapidement et avec une telle aisance technique. Antunes en est également capable, mais ne le réussit pas (pour le moment ?) avec autant de précision et d’impact que le français.

L’importance de sa présence

Quand le numéro 8 grenat ne joue pas, la transition entre la défense et l’attaque est bien plus lente et bien plus complexe. On a pu le constater lors du match de coupe entre la Chaux de Fond et le Servette FC. Malgré les trois ligues d’écarts qui séparaient les deux formations, les joueurs servettiens ont manqué de courses vers l’avant, de remontées de ballon rapides, tout ce que Timothé Cognat peut apporter pour déstructurer un bloc aussi bien organisé que l’était celui de la Chaux de Fond.

Les mots de Cognat

Il le dit lui-même, « Je cherche à être un joueur complet, pas un simple passeur ». Nul ne doute que s’il avait eu cette qualité de finition la saison dernière, il y a bien longtemps que notre numéro 8 ne serait plus parmi nous. En continuant sur cette lancée, il sera quasiment impossible pour Servette de le garder une saison supplémentaire et il sera alors sans doute approché par des clubs d’un calibre supérieur aux équipes du championnat suisse.

Timothé Cognat transperce la lucarne lucernoise d’une splendide frappe (© Servette FC)

Article rédigé par Kieran Imboden

Publié le 29 septembre 2022 à 15h30

Article rédigé par
Kieran Imboden

Publié le 29 septembre 2022 à 15h30

Les derniers articles

Les Servettiens à la Coupe du monde

Les Servettiens à la Coupe du monde

Christophe Ohrel en marge du 8e de finale de la Coupe du monde 1994 face à l'EspagneLes Servettiens à la Coupe du monde En cette période de Mondial au Qatar, Lucarne Grenat a voulu faire un petit tour d'horizon des Grenat ayant foulé une pelouse de Coupe du monde...

Servette à la peine face à la lanterne rouge

Servette à la peine face à la lanterne rouge

Soirée difficile pour le portier genevois, car malgré de belles parades, la défense grenat descend au 3ème rang derrière le FC BâleServette à la peine face à la lanterne rouge Il y avait une belle opportunité pour Servette de finir cette année 2022 sur une bonne note,...

Servette souffre mais élimine Wohlen

Servette souffre mais élimine Wohlen

La frappe de Patrick Pflücke passe juste à côté.Servette souffre mais élimine Wohlen En ce mercredi pluvieux, le Servette FC se déplacaient au Niedermatten de Wohlen pour y affronter l’équipe locale lors des 1/8èmes de finale de Coupe de Suisse. Un match qui va...